Outils de collecte de données

Extraits du rapport L’étudiant autochtone et les études supérieures: regards croisés au sein des institutions.


L’entrevue individuelle semi-ouverte : Pour chacune des catégories d’acteurs, nous avons développé un schéma d’entrevue suivant les six thématiques de la recherche (communes à chaque catégorie d’acteurs) qui seront élaborées plus bas, dans la section : Les thématiques ciblées. Ces entrevues étaient donc administrées seul à seul avec un intervieweur et la durée variait en fonction de la catégorie d’acteurs et de la personne à qui nous nous adressions, selon qu’elle élabore plus ou moins ses propos (maximum deux heures, minimum 30 minutes). Les entrevues des étudiants autochtones et celles des enseignants étaient les plus longues et les plus approfondies, alors que celles des étudiants allochtones étaient les plus abrégées. Les questions étaient, pour la plupart, ouvertes et suggéraient un cadre et une suite cohérente, bien que l’intervieweur était libre d’approfondir certains points lorsqu’il le jugeait nécessaire.

 

L’entrevue de groupe : Sous la forme d’un groupe de discussion, les professionnels du Cégep de Baie-Comeau et les intervenants de Pessamit se sont respectivement réunis pour une séance de discussion animée par un intervieweur membre du projet de recherche. Cette fois encore, les questions posées étaient ouvertes et basées sur les thématiques de la recherche, mais l’intervieweur était libre d’orienter les discussions selon son propre jugement, tout en demeurant cohérent face aux objectifs de la recherche.

 

Le questionnaire sociodémographique : Cet outil, adressé uniquement aux étudiants autochtones, était administré sous la forme écrite et visait à obtenir des informations d’ordre sociodémographique afin de mieux connaitre l’échantillon d’étudiants avec lequel nous avons travaillé.

 

Les journaux de bord : Chaque intervieweur tenait à jour un journal de bord dans lequel il notait ses réflexions concernant la recherche et certaines observations qui, une fois les entrevues traduites sous une forme verbatim, auraient été perdues parce qu’inaudibles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s